Utilitaire de loisirs

Transformer un utilitaire en van de loisirs, est-ce possible ?

Aménager un utilitaire en van de loisirs est un projet accessible à toutes personnes un tant soit peu motivées. Avant de se lancer, il convient de choisir le bon véhicule et d’être prêt à affronter des travaux colossaux.

Choisir le bon fourgon à aménager

Le projet démarre par le bon choix de fourgon. Il sera nécessaire de tenir compte d’une foule de critères pour ne citer que la motorisation, la longueur, la hauteur, la charge, l’esthétique extérieure du véhicule ainsi que sa marque. Si possible, il est conseillé d’opter directement pour les grands fourgons d’au moins 6 mètres de long. Ces modèles sont nettement plus faciles à aménager étant donné l’espace disponible. Parmi les modèles existants sur le marché figurent le Mercedes Sprinter, le Peugeot Boxer, le Volkswagen Crafter, le Renault Master ou encore le Fiat Ducato. Pas de grands fourgons sous la main ? Rien n’empêche de miser les utilitaires compacts associant autonomie et espace. Ces modèles ont 5 mètres de long, 2 mètres de haut et n’excèdent pas 3 tonnes de charges. Le Citroën Jumpy, le Ford Transit, le Peugeot Expert ou le Renault Trafic sont de parfaits exemples. Enfin, le marché compte également des ultra-compacts qui facilitent les déplacements en ville à la façon d’un van et plaisent pour leur aspect « passe-partout ». Dans cette catégorie, on retrouvera le Fiat Doblo, le Citroën Berlingo ainsi que le Renault Kangoo.

Les étapes pour réaménager un fourgon

La première phase de l’opération consiste à préparer le fourgon. Il faudra le désencombrer totalement en retirant les plastiques, les caches sur les portes et les cloisons ou encore les doublures des plafonds. Passer ensuite aux différents marquages des installations en usant d’un ruban adhésif pour réaliser les points de repère. En outre, prévoir la création d’ouvertures qui sont indispensables pour éviter l’humidité et la condensation. La tôle doit être découpée pour créer le toit, le lanterneau et les aérations. Tout ceci fait, il est temps de passer à l’isolation du fourgon. Ce travail est indispensable sans quoi le véhicule risque d’être inhabitable. En l’absence d’une bonne isolation, il y fera trop chaud en été et excessivement froid en hiver. Les choix sont multiples et dépendent du budget et de l’efficacité recherchée. Parmi les possibilités figurent la laine de verre, le polystyrène extrudé, les isolants minces ou multicouches, les panneaux de liège expansé ou la laine de mouton.

Après cette étape, il est nécessaire de mettre en place les installations électriques. À ce stade, il est préférable de passer par les services d’un électricien spécialisé. Ce dernier mettra également en place le chauffage. Les travaux s’achèvent avec l’ameublement. Sur le marché, il existe des kits d’aménagement de fourgon prêts à être installés et disponibles en différents styles. Mais pour ceux qui ont un petit budget, opter pour la récupération et la rénovation de vieux objets et matériaux sonne comme une excellente alternative. Le travail se termine enfin par la réalisation de la décoration avec les jolis coussins, les plantes vertes et quelques photos de voyage, histoire d’être dans l’ambiance.